Quand faut-il tondre votre chien ?

La frange de votre chien a tellement poussé que vous ne parvenez plus à distinguer ses beaux yeux ! À cause de ses poils touffus et irréguliers, votre toutou n’est plus aussi craquant qu’avant. Eh bien, il est peut-être temps de penser à lui passer un coup de tondeuse. Quel est le bon moment pour tondre son chien ?

Quel est l’intérêt de tondre les poils de son chien ?

L’esthétique est un motif plus que suffisant pour tondre les poils de son chien ; cela dit, il y a plusieurs autres raisons. Le plus souvent, les chiens avec beaucoup de fourrure ou de longs poils présentent des risques élevés d’avoir des puces. Tondre régulièrement votre chien est donc tout simplement une démarche hygiénique. En outre, la tonte de son chien est un moyen de réguler les poils dans la maison et ne pas avoir à nettoyer trop souvent.

A lire aussi : Manteau pour Berger Malinois en hiver : cruauté ou nécessité ?

Par ailleurs, lorsque les poils d’un chien sont emmêlés ou truffés de nœuds, le brossage peut s’avérer difficile et très éprouvant pour l’animal. Dans ce cas, la tonte est la meilleure solution pour ne pas faire mal au chien. Cependant, il existe sur le marché plusieurs types de tondeuses pour chien. Le choix de la tondeuse idéale repose sur des critères de race et de fourrure. Une fois les besoins identifiés, il ne reste donc plus qu’à définir quel prix mettre pour acheter une tondeuse pour son chien, celui-ci ne vous en sera que plus reconnaissant.

tondeuse pour chien

A lire également : Eviter les cambriolage grâce à cet objet à ajouter sur votre chatière pour chien

Comment s’y prendre pour tondre son chien ?

Se rendre dans un salon de toilettage est une solution envisageable. Seulement, tondre soi-même son chien permet de réaliser des économies sur le long terme. Quoiqu’il en soit, votre chien va surement se sentir plus à l’aise si c’est une personne de son entourage (son propriétaire) qui se charge de le bichonner. Ce qu’il faut également savoir, c’est que l’état émotionnel du chien compte, et pas qu’un peu. Cette expérience peut s’avérer très bénéfique pour la relation que vous avez avec votre animal de compagnie.

Toutefois, sachez que la qualité de l’expérience dépend de la qualité du matériel utilisé. Si vous désirez tondre votre toutou dans une ambiance agréable et sereine, l’idéal serait alors d’opter pour une tondeuse de qualité. D’ailleurs, celle-ci doit répondre essentiellement à trois critères, à savoir :

  • être simple à manœuvrer
  • être silencieuse
  • et correspondre à la longueur des poils du chien

Enfin, notez qu’un modèle sans fil donne plus de liberté dans les mouvements qu’une tondeuse filaire. Les poils de votre chien peuvent souvent rester coincés dans le collier, le tondre améliorera ainsi le confort de votre animal.

À quel moment tondre son chien ?

Les poils de chien jouent des rôles très importants. Il n’est donc pas conseillé de les couper à n’importe quel moment. Tout comme le parasol et le pull-over protègent l’homme, les poils constituent pour les chiens une protection efficace contre le soleil en période d’été et contre le froid durant l’hiver. Hormis ces détails d’ordre climatique, la fréquence à laquelle il faut tondre son chien repose sur de nombreux facteurs. Il s’agit notamment de :

  • la race de chien
  • la taille des poils
  • et la vitesse de repousse des poils après une coupe

Dans la plupart des cas, qu’il s’agisse d’un petit chien ou d’un grand, vous pouvez tondre votre chien 2 fois par an. Mais les spécificités de certains chiens peuvent augmenter le nombre de tontes à 4 fois par an. Si vous avez du mal à déterminer la routine de tonte adaptée à votre chien, vous pouvez demander conseil auprès de votre vétérinaire.

Les différents types de tondeuses pour chien : lequel choisir ?

Une fois que vous avez déterminé la fréquence de tonte adaptée à votre chien, il est temps de choisir le type de tondeuse correspondant à vos besoins et aux caractéristiques physiologiques de votre animal. Vous pouvez trouver trois types principaux :

• la tondeuse manuelle : cette tondeuse nécessite un effort physique important puisqu’elle fonctionne grâce au mouvement manuel du bras. Elle convient donc surtout pour les chiens à poils courts ou moyens.

• la tondeuse électrique filaire : elle possède une prise électrique qui doit être branchée pendant son utilisation. C’est un modèle idéal pour les races avec des poils plus longs car elles sont équipées d’un moteur puissant capable de couper efficacement même les poils les plus épais.

• la tondeuse sans fil (ou rechargeable) : ces modèles offrent plus de liberté et moins d’encombrement qu’une machine filaire, mais ils ont tendance à être moins puissants et ne sont donc pas toujours recommandés pour les chiens avec des poils très épais.

Il existe aussi plusieurs types de lames disponibles en fonction des résultats souhaités ainsi que du pelage du chien. Les lames peuvent varier en taille, forme et matériau, chacune ayant sa propre fonction spécifique selon le type de poil que vous souhaitez tondre.

Rappelez-vous que vous devez choisir une tondeuse adaptée pour assurer un rasage efficace et sécurisé pour votre animal. Le choix de la tondeuse dépendra du type de pelage et de la race du chien, ainsi que de vos préférences (vous devez éviter de blesser votre chien, en faisant attention aux yeux ou aux oreilles).

Les précautions à prendre avant, pendant et après la tonte de votre chien

Avant de procéder à la tonte, vous devez prendre certaines précautions pour assurer le bien-être et la sécurité de votre chien. Assurez-vous que les lames sont propres et aiguisées avant chaque utilisation pour éviter toute blessure ou irritation cutanée chez votre animal. Veillez à ce que le pelage soit propre et sec avant tout rasage pour offrir une meilleure qualité de pelage après la tonte.

Pendant la tonte, gardez toujours un œil sur votre chien pour vous assurer qu’il reste calme et confortable pendant le processus. Si vous remarquez des signaux de stress comme des tremblements ou des aboiements excessifs, il peut être nécessaire d’arrêter momentanément afin de caresser doucement votre animal jusqu’à ce qu’il retrouve son calme.

Après avoir terminé la tonte, pensez toujours à nettoyer soigneusement les lames avec un produit désinfectant approprié afin d’éviter toutes infections bactériennes ultérieures. N’hésitez pas à donner une douche rapide avec un shampooing spécial aux propriétaires des chiens qui ont besoin d’un toilettage souvent (chiens ayant un poil blanc/gris).

De manière générale, lorsque vous tondez votre chien, vous ne devez jamais couper trop court car cela pourrait endommager sa peau sensible ou provoquer une irritation sévère. Il faut aussi faire attention aux zones sensibles telles que les oreilles ou autour des yeux ainsi qu’à toutes autres parties intimes du corps, en effectuant toujours vos mouvements avec douceur et précaution.

Si vous rencontrez des difficultés lors de la tonte, n’hésitez pas à contacter un toiletteur professionnel qui sera en mesure de vous fournir des conseils sur les techniques appropriées à utiliser selon la race et l’âge de votre chien.

En prenant ces précautions avant, pendant et après la tonte de votre chien, vous pourrez offrir une expérience plus agréable et confortable pour vous comme pour lui.

Afficher Masquer le sommaire