Guide pour prendre soin d’un petit chien

Vous souhaitez adopter un petit chien ? Connu pour être fidèle à son maître, cet animal de compagnie est un excellent moyen de ne pas se sentir esseulé. En plus d’être un excellent gardien, il vous permet aussi de rencontrer du monde et de nouer des relations. Toutefois, il exige beaucoup de soins pour rester en bonne forme et bien s’épanouir. Comment bien entretenir son compagnon canin ? Retrouvez des éléments de réponse dans ce guide.

Investir dans une alimentation de qualité

La bonne croissance d’un petit chien passe par les aliments qu’il consomme. Pour les chiots ayant entre 0 et 4 mois, les repas doivent être servis jusqu’à six fois par jour. Privilégiez les aliments qui contiennent les éléments nutritifs, les vitamines et surtout les oligo-éléments pour les besoins spécifiques de leur organisme. Si le petit chien a déjà été sevré au lait, faites l’achat de croquette pour chien allergie peau.

A lire en complément : Quelles sont les différentes races de petits chiens ?

Ce sont des aliments complets et de qualités qui contiennent de la viande de bœuf ou de la volaille. Par ailleurs, ces types de croquettes possèdent une faible teneur en céréales et en glucides. C’est une solution peu coûteuse qui correspond aux canins ayant des troubles alimentaires. Trouvez le meilleur équilibre entre la nourriture industrielle et le repas de maison. Ce dernier doit être composé de :

Ceux-ci doivent être servis dans la gamelle à une température qui oscille entre 20 et 30 °C. Les restes de repas et le chocolat sont à proscrire dans l’alimentation de votre compagnon canin. Pour mieux vous retrouver, demandez conseil à un professionnel en nutrition pour chien. Veillez à hydrater ce dernier avec une gamelle contenant une eau propre et fraîche.

Achetez des fournitures de jeu pour chien

Jouer avec son chiot renforce non seulement les liens, mais aussi développe votre complicité. Pris isolément, le jeu va le canaliser et lui permettre de gagner en autonomie, de surpasser ses peurs. Pour ce faire, n’hésitez pas à investir dans les jouets canins comme :

  • Les jouets à mâcher pour
    solidifier les dents et diminuer les plaques,
  • Les balles pour travailler
    l’agilité,
  • Les frisbees pour chien pour se
    dépenser à l’extérieur,
  • Les distributeurs de
    friandises, etc.

Ils vont l’occuper pendant vos absences et l’aideront aussi à garder la ligne. Plusieurs plateformes proposent des kits de jeux pour chiot et chien à des prix abordables. Outre les jouets, n’oubliez pas de faire l’achat des colliers, et des laisses pour les promenades.

Ces moments à l’extérieur ont pour but de briser l’ennui et d’éviter l’agressivité chez le chiot. Investissez aussi dans des caisses et dans des abris pour donner de l’intimité à celui-ci. Ces différentes astuces participent activement à l’éducation du petit chien.

Engagez un vétérinaire

Choisir un vétérinaire personnel pour chien permet d’être en alerte sur l’état sanitaire de celui-ci. Un chiot est vulnérable et a besoin de beaucoup de soins comme l’administration des vaccins. Ce professionnel dispose de l’expertise adéquate pour vous prodiguer les conseils nécessaires pour son alimentation. Il saura par exemple vous orienter dans l’achat de croquette hypoallergénique pour chien.

Par ailleurs, le vétérinaire veille à leur bonne croissance des canins. Il élabore des diagnostics selon le changement de comportement de votre compagnon. En résumé, un vétérinaire veille sur la santé du chien. Consultez les moteurs de recherche pour trouver le professionnel qui répond à vos attentes. Le bouche-à-oreille est aussi une alternative que vous pouvez explorer. Assurez-vous que le vétérinaire dispose des qualifications et de l’expertise nécessaires pour vous assister. Ses tarifs de consultations doivent également convenir à votre budget.

En complément aux actions précitées, préconisez l’hygiène du petit chien en lui donnant chaque 2 ou 3 mois un bain. Nettoyez ses oreilles et coupez également ses ongles. Brosser régulièrement ses poils permet d’éviter la prolifération des tiques et des puces. Achetez un dentifrice pour chien afin d’entretenir ses dents et de prévenir l’inflammation de la gencive.

Assurez-vous d’un entraînement adéquat pour votre chien

Un petit chien a besoin d’exercice régulier pour maintenir sa santé physique et mentale. Les activités physiques peuvent être pratiquées à l’extérieur en promenant votre animal de compagnie, en jouant avec lui ou en le laissant courir dans un parc canin.

Pensez à bien noter que chaque race a des besoins différents en matière d’exercice. Renseignez-vous sur les besoins spécifiques de votre chien et adaptez son entraînement en conséquence. Par exemple, un Jack Russell Terrier est une race qui nécessite beaucoup d’exercice. Si vous n’êtes pas capable de fournir suffisamment d’activité physique à ce type de chien, cela peut conduire à des problèmes comportementaux tels que l’anxiété et la destruction.

Lorsque vous entraînez votre petit chien, assurez-vous qu’il soit sous surveillance constante pour éviter tout risque potentiellement dangereux, tel que les voitures ou autres chiens agressifs autour du quartier. Utilisez toujours une laisse lorsque vous sortez avec votre animal domestique pour assurer sa sécurité.

Au-delà de l’entraînement physique, c’est aussi une bonne idée d’inclure des exercices mentaux dans la routine quotidienne de votre compagnon canin. Cela inclut jouer aux jeux interactifs comme chercher la nourriture cachée ou résoudre des puzzles conçus spécialement pour leur race.

Enfin, veillez à donner suffisamment d’eau potable fraîche après chaque séance d’entraînement ainsi qu’une alimentation équilibrée pour maintenir une bonne santé. Si vous rencontrez des difficultés à entraîner votre chien, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire ou d’un éducateur canin qualifié.

Prévenez les parasites et les maladies en suivant un calendrier de soins régulier

Les parasites et les maladies peuvent causer de graves problèmes à votre petit chien. C’est pourquoi il faut traiter régulièrement contre les vers intestinaux, qui peuvent affecter l’appareil digestif de votre animal.

En ce qui concerne les puces et les tiques, il existe aujourd’hui une variété d’options disponibles sur le marché, telles que des colliers anti-parasites ou encore des traitements topiques. Votre vétérinaire peut vous conseiller sur la meilleure option pour votre petit chien, en fonction notamment du risque potentiel lié à l’environnement dans lequel vit votre compagnon.

Rabattre le poil long autour des oreilles peut aider à éviter certains types d’infections, par exemple l’otite externe. Il faut vérifier régulièrement s’il y a quelque chose d’anormal au niveau du système reproducteur, comme une infection urinaire chez une femelle.

Un calendrier personnalisé inclura toutes ces mesures, ainsi que celles recommandées pour prévenir toute autre maladie courante selon la race ou l’état général de santé.

Suivez bien ces conseils simples mais efficaces, tout en travaillant avec un vétérinaire qualifié, afin que votre petit ami reste heureux, actif et surtout en bonne santé !

Afficher Masquer le sommaire