Comment bien soigner son chien ?

C’est le meilleur ami de l’homme et qu’il soit grand, petit, poilu ou à poil ras, il est nécessaire de prendre soin de lui. Le chien, tout comme l’humain, a besoin d’un suivi régulier et d’un minimum de soins pour être – et rester – en bonne santé. Et ça commence dès la naissance bien sûr, en veillant à répondre à tous ses besoins.

Avant de parler des soins et des médicaments, le principe de base est de donner à son chien une alimentation saine. Il existe désormais de nombreux produits plus naturels qu’avant comme des croquettes spéciales, et même des gammes bio d’aliments pour animaux. Certains aliments sont par ailleurs déconseillés pour les canidés comme le chocolat, les oignons et l’ail, certains fruits et légumes ou encore le lactose. 

A découvrir également : Quelle race de chien est adapté au enfants ?

Vaccins obligatoires

Autre élément important pour la santé des chiens : les vaccins. Plusieurs sont obligatoires d’ailleurs pour les adultes : celui contre la maladie de Carré, celui contre la parvovirose et enfin celui de l’hépatite de Rubarth, sans oublier les rappels. Au quotidien, votre chien peut être malade : des infections bénignes ou des maladies plus graves. Il est très important de le faire suivre par un vétérinaire régulièrement, qui contrôlera son poids, sa dentition,il pourra même faire des radios ou des prises de sang en cas de symptômes particuliers. En cas de doute ou de grande fatigue, il faut prendre rendez-vous au plus vite, et en attendant, les pharmaciens peuvent aussi conseiller. 

Des urgences vétérinaires

Enfin pour les urgences qui surviennent en soirée ou pendant le week-end, il est important de savoir qu’il existe des structures de garde qui peuvent accueillir les chiens malades. Exemple en Belgique avec ce vétérinaire situé à Woluwé-Saint-Lambert dont l’équipe dispose même d’ambulance pour venir chercher l’animal à domicile. Des équipements de pointe et un personnel dédié pour toutes les urgences qui nécessitent des soins voire une opération quand les cabinets traditionnels sont fermés. Ne pas hésiter à les contacter en cas de problème qui semble grave. 

A lire en complément : Ces risques de mal développement chez votre chiot malinois de 4 mois, voici comment les reconnaître

Les soins de base : alimentation, toilettage et exercice physique

En plus des soins médicaux, pensez à bien fournir à votre chien une alimentation adaptée pour le maintenir en bonne santé. Les besoins varient selon l’âge et la race du chien, il faut donc consulter un vétérinaire pour déterminer les croquettes ou la nourriture humide qui conviennent le mieux.

Le toilettage est aussi important car cela permet d’éviter les problèmes cutanés et de garder une hygiène optimale. La fréquence du brossage dépendra là encore de la race mais aussi du pelage ainsi que de l’environnement dans lequel vit le chien. Par exemple, un Shih Tzu aura besoin d’un brossage quotidien tandis qu’un Boxer n’aura besoin que d’être brossé hebdomadairement.

L’exercice physique régulier est crucial pour assurer une vie saine et équilibrée à votre animal domestique. En fonction de sa taille, son âge et sa condition physique globale, vous pouvez lui proposer des balades quotidiennes ou bien des séances de jeu dynamiques comme le fetch ou le frisbee, par exemple.

Prendre soin d’un chien implique non seulement des visites périodiques chez un vétérinaire qualifié, mais aussi un entretien quotidien afin qu’il se sente heureux et en pleine forme tout au long de sa vie auprès de vous.

Les maladies courantes chez les chiens et comment les prévenir

Malgré tous les soins que vous pouvez apporter à votre chien, pensez à bien prendre en compte les facteurs environnementaux qui peuvent causer bien des problèmes à nos amis canidés. Le brossage régulier (au moins une fois par semaine) avec un dentifrice spécialisé peut faire beaucoup pour préserver leur santé bucco-dentaire.

De façon générale, les parasites externes et internes peuvent poser aussi des problèmes aux animaux domestiques, surtout pendant les mois chauds de l’année où ils se prolifèrent le plus facilement comme c’est le cas pour certains types de tiques ou de puces. Vous devez donc appliquer un traitement antiparasitaire adéquat selon les besoins spécifiques du chien.

Il y a aussi certaines sources environnementales qui peuvent rendre vos animaux domestiques vulnérables comme la présence excessive d’autres animaux contaminés ou porteurs de puces et de tiques ou encore la faiblesse du système immunitaire. S’il y a des signaux d’alerte, comme une baisse significative de l’appétit, une fatigue intense, une fièvre inexpliquée ou tout autre symptôme étrange qui peut indiquer que votre chien est malade, il ne faut pas hésiter à consulter un vétérinaire dans les meilleurs délais.

En suivant ces simples recommandations et en prenant soin régulièrement de votre animal domestique, vous pouvez prévenir plusieurs problèmes médicaux chez votre compagnon fidèle. Vous pourrez profiter ensemble d’un compagnonnage sans soucis majeurs avec tous les avantages qu’offre cette relation sur le plan social et psychologique.

Afficher Masquer le sommaire