Savez-vous que vous pouvez être toiletteur animalier en autoentreprise ?

Vous êtes passionné par les animaux et vous souhaitez vous lancer comme toiletteur animalier ? Vous venez de finir une formation de toiletteur animalier et vous aimeriez maintenant évoluer à votre compte ? Savez-vous que vous pouvez devenir toiletteur animalier sous le statut d’autoentrepreneur ? Facile à créer et simple à gérer, créer une autoentreprise permet de se mettre à son compte et de monter son business en toute simplicité. Pour vous aider à prendre votre décision, nous vous présentons les principaux points à connaître avant de vous lancer comme toiletteur animalier en autoentreprise.

L’autoentreprise, des démarches simplifiées pour la création de votre business

Premier avantage majeur du statut d’autoentrepreneur, vos démarches pour créer votre entreprise vont être extrêmement simples et rapides en comparaison des autres statuts qui existent pour exercer votre métier. En effet, vous pouvez tout effectuer en ligne sur Internet très facilement et obtenir votre statut d’autoentrepreneur en seulement quelques heures. L’autoentreprise peut donc être une excellente solution pour créer sa société pour devenir toiletteur animalier. Le toilettage étant considéré comme une activité artisanale, notez que vous devrez également vous enregistrer au Répertoire des métiers après votre création d’autoentreprise. De même, si vous souhaitez proposer du toilettage à domicile, vous devez obligatoirement effectuer une demande de carte d’artisan ambulant pour exercer légalement votre activité.

Lire également : La peur dans les yeux : un chien sauvé in extremis d'un étang glacé (VIDEO)

Une gestion administrative facile de votre activité de toiletteur animalier

Une fois que votre autoentreprise est créée, un autre gros avantage de ce statut est que sa gestion est extrêmement simple. En effet, vous avez pour obligation de tenir un livre de recettes de votre activité et vous devez ensuite simplement déclarer vos revenus tous les mois ou tous les trimestres, selon ce que vous avez choisi lors de votre inscription auprès de l’URSAFF, afin de payer vos différentes cotisations. Vous aurez bien évidemment par la suite vos revenus à déclarer auprès des impôts.

Des assurances indispensables pour votre activité

Enfin, notez que pour exercer votre activité en toute tranquillité, nous vous conseillons de souscrire à certaines assurances indispensables. C’est le cas de l’assurance responsabilité professionnelle qui vous couvrira en cas de dommage dans le cadre de votre activité de toilettage animalier ou encore l’assurance juridique qui vous mettra à l’abri de son côté si un litige survenait avec un client. Enfin, vous devez souscrire à une assurance multirisque si vous souhaitez exercer votre activité depuis un cabinet de toilettage animalier afin de le couvrir en cas de dommage.

A lire également : Votre chat sur la table ? Les astuces choc pour l'en dissuader !

Et vous, avez-vous déjà pensé à devenir toiletteur animalier en autoentreprise ?

Les compétences requises pour devenir toiletteur animalier en autoentreprise

Devenir toiletteur animalier ne s’improvise pas. Effectivement, cette profession exige certaines capacités et compétences pour réussir à satisfaire les attentes de la clientèle.

La première qualité requise est l’amour des animaux. Les chiens, chats ou autres animaux domestiques doivent être considérés avant tout comme des êtres vivants dotés d’une personnalité et qui ont besoin d’une attention particulière. Vous devez être en mesure de communiquer avec eux et de les comprendre.

La patience est aussi une vertu indispensable pour un toiletteur animalier. Bien que certains animaux soient très coopératifs, d’autres peuvent se montrer récalcitrants lorsqu’il s’agit de prendre un bain ou une coupe de poils. Il conviendra alors d’avoir le sens du contact ainsi qu’un grand calme face aux situations difficiles afin de rassurer l’animal sans le brusquer.

Au-delà des qualités humaines essentielles dans ce métier, vous devez savoir comment manipuler correctement chaque type d’instrument (tondeuse électrique, ciseaux…) ainsi que connaître parfaitement les différentes races canines et félines existantes.

Il ne faut pas oublier que la propreté est primordiale dans le métier du toilettage animalier : votre environnement doit être impeccablement propre.

Si vous êtes passionné par les animaux domestiques et que ces compétences correspondent aux vôtres alors n’hésitez pas à vous lancer dans cette activité en auto-entreprise !

Les avantages et inconvénients de l’autoentreprise pour un toiletteur animalier

En ce qui concerne les avantages et inconvénients de l’auto-entreprise pour un toiletteur animalier, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Vous devez noter que le régime de l’auto-entreprise offre une grande liberté quant à son organisation.

Le premier avantage notable est la simplicité des formalités administratives, ainsi que le faible coût d’enregistrement. Les charges sociales sont calculées sur le chiffre d’affaires réellement réalisé, permettant ainsi une gestion budgétaire plus saine.

Un autre atout majeur est la flexibilité qu’offre l’auto-entreprise : vous êtes libre de fixer vos tarifs et votre emploi du temps selon vos besoins et ceux de votre clientèle. Vous pouvez aussi choisir le lieu où vous souhaitez exercer votre activité (à domicile ou dans un local dédié).

Certains inconvénients peuvent découler du statut d’auto-entrepreneur pour un toiletteur animalier. En effet, bien qu’il soit possible d’exercer cette activité sans diplôme particulier ni expérience professionnelle préalable (sous certaines conditions), cela peut constituer un frein auprès des clients potentiels qui recherchent plutôt des professionnels qualifiés et expérimentés.

Vous devez souligner que certains frais restent à la charge exclusive du professionnel tels que les équipements nécessaires au toilettage (shampoing spécifique par exemple). Les charges sociales proportionnelles au chiffre d’affaires peuvent aussi rapidement augmenter avec l’expansion de votre activité.

Vous devez rappeler que la concurrence peut être rude dans ce domaine d’activité et qu’il faut se démarquer par la qualité des prestations offertes ainsi que par une communication efficace auprès des clients potentiels.

Afficher Masquer le sommaire