Tout comme les êtres humains, les chiens aussi peuvent souffrir de stress. Chez nos amis à quatre pattes, il s’avère qu’une dose infime de stress peut être positive. Reste à savoir comment faire la différence entre un bon et un mauvais stress. D’une manière générale, lorsque le chien agite sa queue ou ses oreilles, nous pouvons facilement identifier ce qui arrive à notre compagnon. En tant que maître dévoué, nous devons reconnaître les indicateurs de stress et leurs significations.

Quelques signes de stress qu’on trouve souvent chez le chien 

A lire également : Puppyhood : une pub qui fait craquer

  • – Une perte de poils surabondante. En effet, comme nous le savons tous, tous les chiens perdent leurs poils, mais certains plus que d’autres, et certains en fonction des saisons. Quoi qu’il en soit, la perte de poils est occasionnée par certains paramètres. Notons donc qu’un chien sujet à un niveau de stress élevé en perd plus. Ainsi, vous pourrez constater que lorsque vous glissez votre main le long de son dos, ses poils tombent en un rien de temps et en quantité. Cela peut constituer un signe de stress, tout comme chez l’être humain, lorsque nous faisons face à des problèmes d’alopécie.

  • – Des oreilles pointées vers l’arrière. Selon leur morphologie, les oreilles diffèrent d’un chien à un autre. Mais une chose est sûre, et d’ailleurs c’est le point commun de tous les chiens, lorsqu’il est stressé, il tire ses oreilles vers l’arrière de sa tête.

A voir aussi : Plus jamais sans Pipolino

  • – Des aboiements incessants. Dans le cas où votre compagnon venait à aboyer ou à hurler un peu plus que d’habitude, que ce soit à la maison ou dehors, vous devez prendre en considération qu’il peut bien s’agir d’un indicateur d’anxiété. Si vous arrivez à identifier les raisons de ses aboiements, vous pouvez identifier l’origine de son stress.

  • – Un bâillement nerveux. Lorsque le bâillement est associé à des oreilles pointées vers l’arrière, il n’y a plus aucun doute, votre chien présente des signes de stress évidents.

  • – Il se peut aussi que votre chien détruise des objets lorsqu’il souffre d’anxiété de séparation. C’est sa façon d’exprimer son angoisse, il peut même aller jusqu’à l’automutilation.

Pour assurer le bien-être de votre fidèle compagnon, vous devez surveiller ces signes de stress. Et veillez à ce que les soins réguliers soient bien suivis pour assurer un maintien de sa santé même si les dépenses sont parfois considérables. C’est pourquoi nous vous conseillons d’intégrer une mutuelle chien pour prendre en charge, tout ou en partie, les frais de santé de votre chien.