Comment choisir un bon dogsitter ?

Pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas emmener votre chien en vacances ? Vous devrez peut-être le laisser dans un chenil ou chez un gardien de chien. Comment savoir s’il s’occupera de votre chien aussi bien que vous le souhaitez ? Quelques conseils pratiques peuvent aider. Continuez votre lecture pour en savoir plus.

Faut-il choisir un chenil ou un dogsitter ?

La première chose à faire est de choisir la meilleure option pour chaque chien. Tous les chiens ne sont pas aptes à séjourner dans un chenil. Si votre chien n’est pas très sociable avec les autres chiens, alors un chenil ne serait pas la bonne solution. En outre, s’il souffre lorsqu’il est séparé de vous, s’il a un caractère craintif ou méfiant, vous ne devez pas songer à un chenil. Enfin, si c’est un chien très actif, un chenil n’est peut-être pas la meilleure solution. Dans ces cas, vous devez trouver un dogsitter à Rennes.

Lire également : Il ATTAQUE ! Attaque terrifiante d'un malinois qui a cessé de réfléchir !

Recherche de références de première main

C’est évidemment le meilleur moyen de connaître la fiabilité d’un service. Si vous connaissez quelqu’un qui y a déjà laissé son chien et qui a eu une expérience positive, c’est un critère imbattable. En outre, l’idéal est de rechercher un pet sitter sur des sites de confiance. Il s’agit par exemple des sites ou des blogs personnels, plateformes ou annuaires de pet sitter. Vous pouvez aussi rechercher par le biais de recommandations, soit de connaissances, d’autres utilisateurs ou de professionnels du secteur. Le bouche-à-oreille est souvent un moyen sûr de trouver un pet-sitter fiable.

L’espace réservé

Souhaitez-vous confier votre ami à quatre pattes à des soignants qui proposent leurs maisons pour recevoir et soigner les animaux ? Il serait judicieux de savoir de quels espaces dispose la maison du kangourou. Est-ce un appartement avec balcon ? À un jardin ? Est-ce près du terrain ou d’un parc ? De quels éléments disposez-vous pour accueillir notre animal de compagnie ? Cela signifie également qu’il n’a rien qui puisse compromettre la santé du chien. Le lieu doit permettre de laisser l’animal aux soins du détenteur afin de favoriser son bien-être. En effet, il doit être sûr et propre.

Lire également : Mauvaise nouvelle pour VOUS propriétaires de chiot Malinois femelle de 2 mois !

Dites oui à toute personne qui vous propose une période d’adaptation

Les chiens ont besoin d’une période d’adaptation pour tout changement de contexte ou d’environnement. Dans le cas des dogsitters, faites confiance aux personnes qui demandent à voir votre chien avant qu’il ne reste dans la maison. Apprenez à le connaître, présentez-le aux autres chiens avec lesquels il vivra (si nécessaire) et ainsi de suite. En outre, assurez-vous que votre chien ne sera pas laissé seul. Quelle que soit l’option que vous choisissez, assurez-vous que votre chien sera la plupart du temps accompagné d’humains ou d’autres chiens. Si vous n’avez qu’un seul chien, nous vous invitons à choisir un gardien qui a aussi un chien. L’interaction entre les animaux est très saine et votre chien aura un ami pendant son séjour dans la maison du gardien.

Recherchez des personnes qui croient en ce qu’elles font et qui ont des notions d’éducation

Laissez-vous guider par votre instinct. Regardez si la ou les personnes à qui vous allez confier la garde de votre chien sont passionnées par ce qu’elles font. Évitez ceux pour qui il s’agit juste d’un formulaire commercial. Si vous êtes vraiment intéressé à prendre soin des chiens, vous avez probablement des notions d’éducation canine. Cela est très nécessaire pour offrir un bon service. Encore une fois, les recommandations des autres propriétaires sont le meilleur guide.

La sécurité du chien : comment s’assurer que le dogsitter est fiable ?

Il faut s’assurer que le dogsitter est fiable avant de lui confier votre chien. La sécurité de votre animal doit être la priorité absolue. Il faut s’assurer qu’il respecte les normes sanitaires et légales concernant l’hygiène des chiens. Il peut aussi être utile de demander au dogsitter une copie de son certificat vétérinaire pour vérifier si ses animaux sont à jour dans leurs vaccinations.

Vous pouvez demander au dogsitter s’il dispose d’une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir tout dommage qui pourrait survenir pendant la garde du chien. Cela montre non seulement son sérieux, mais aussi sa volonté d’être responsable en toutes circonstances.

N’hésitez pas à poser des questions sur l’environnement où sera logé votre chien : y a-t-il un jardin clos ? Des risques en cas d’évasion ? Comment se déroulent les promenades ?

Vous pouvez aussi effectuer une recherche en ligne sur le nom du dogsitter ou lire les commentaires et avis d’autres propriétaires ayant eu recours à ses services. N’hésitez pas non plus à rencontrer le dogsitter et observer comment il interagit avec votre animal avant de prendre une décision finale.

Choisir un bon dogsitter demande quelques précautions supplémentaires pour garantir la sécurité et le bien-être de votre compagnon canin. Mais avec ces conseils pratiques en tête, vous devriez trouver quelqu’un qui prendra soin comme il se doit de vos animaux pendant leur absence.

Les tarifs : comment comparer et choisir le dogsitter le plus abordable pour votre budget ?

Une fois que vous avez trouvé quelques dogsitters qui répondent à vos critères en termes de fiabilité, il faut savoir que les tarifs peuvent varier selon plusieurs facteurs, tels que la durée du séjour, le type et la taille du chien, le nombre d’animaux gardés simultanément et les services demandés. Par exemple, certains dogsitters peuvent offrir un service supplémentaire comme la promenade quotidienne incluse dans leur forfait de garde.

Vous pouvez aussi envisager des options moins onéreuses telles que faire appel aux étudiants en médecine vétérinaire ou encore trouver des propriétaires passionnés qui souhaiteraient prendre soin bénévolement de votre animal pendant votre absence.

Attention aux offres alléchantes qui paraissent trop belles pour être vraies car il y a souvent anguille sous roche. Il faut toujours rencontrer personnellement un dogsitter avant tout engagement afin d’avoir toutes les informations nécessaires concernant son expérience professionnelle antérieure ainsi qu’une estimation claire des frais associés à ses services ; ceci permettra alors.

Afficher Masquer le sommaire