Cage gerbille : comment la choisir ?

Les gerbilles sont de petits rongeurs très habiles, vifs, sociables et adorables. Elles constituent une excellente compagnie pour les jeunes enfants et les adolescents. Toutefois, si vous souhaitez apprivoiser une gerbille chez vous, nombreuses sont les conditions que vous devez remplir. Au rang de celles-ci se trouve le choix de l’habitat de la gerbille.

En effet, la gerbille est beaucoup plus facile à apprivoiser que ce que vous pouvez imaginer à condition que son environnement de vie soit favorable. Dans cet article, nous vous aiderons à trouver la cage idéale pour votre nouvel hôte.

A lire aussi : Reconnaître l'affection de votre chat : 10 signes d'amour félins

Quelle cage choisir pour sa gerbille ?

La cage de la gerbille représente en quelques sortes, sa résidence, son abri et son univers. Pour ce faire, il est important de prendre en compte tous les critères nécessaires afin de lui fournir confort et bien-être. Avant tout, il est important de noter qu’il est déconseillé d’apprivoiser une seule gerbille au risque qu’elle ne s’épanouisse pas.

Ainsi lorsque vous désirez apprivoiser une gerbille, pensez à y associer un de ses congénères afin de faciliter votre cohabitation et de permettre qu’elles s’épanouissent à vos côtés. Pensez donc à investir dans une cage assez grande et large, pouvant accueillir au minimum deux gerbilles. Les critères à prendre en compte sont notamment :

A lire aussi : L'erreur tragique que font 91% des propriétaires d'animaux …

  • Les matériaux à utiliser ;
  • Les dimensions ;
  • Le confort ;
  • L’hygiène et
  • L’emplacement de la cage.

Quels matériaux pour une cage de gerbilles ?

La gerbille est un rongeur grégaire, très agité et passionné de divertissement. C’est un animal qui aime jouer, grimper et dépenser de l’énergie. De ce fait, il est recommandé de choisir un métal solide et résistant pour la construction de sa cage. Dotez la cage de vos gerbilles de barreaux disposés avec un espacement de 1 cm entre deux barreaux.

Ainsi, l’espace sera trop petit pour laisser passer la gerbille à l’extérieur, mais suffisamment grand pour aérer la cage et permettre à la gerbille de grimper. L’ultime inconvénient d’une cage à barreaux est relatif à la litière envoyée à l’extérieur par la gerbille. Vous pouvez y remédier très rapidement en disposant une verrière en plexiglas autour de la cage et à une distance raisonnable afin que l’air soit bien ventilé au sein de l’habitat.

De même, l’accessibilité à la cage doit être également prise en compte, car vous devez nettoyer et entretenir régulièrement la cage. Ainsi, si vous privilégiez un terrarium bien ventilé, il faudra effectuer un nettoyage 2 fois toutes les semaines. Ceci évitera aux gerbilles de souffrir d’infections respiratoires provoquées par les vapeurs d’ammoniaque.

Pour le choix de la cage de gerbilles, éviter fortement les métaux tels que le fer galvanisé, l’aluminium et le bois, qui absorbent l’urine et retiennent à long terme son odeur. Il en est de même pour le plastique que la gerbille pourrait ronger et s’échapper. Trouvez également un bon système de fermeture afin d’éviter que la gerbille s’échappe à la moindre occasion.

Quelles dimensions pour la cage de gerbilles ?

La gerbille doit pouvoir être à l’aise dans sa cage pendant ses moments de divertissement et au moment du repos. Par conséquent, on recommande généralement une surface minimum de 1800 cm2 pour chaque gerbille. Cette dimension correspond à une largeur de 30 cm pour 60 cm de long. Pour permettre à la gerbille de dresser entièrement au besoin, la hauteur de la cage doit correspondre à sa largeur.

Dans la mesure où votre budget ne vous permet pas d’avoir une cage de cette dimension, vous pouvez opter pour une cage plus petite. Seulement, votre gerbille devra avoir le loisir de sortir de sa cage chaque jour pour se dépenser convenablement pendant une durée précise. Dans ce cas, il faudra garder hors de portée les plantes, fils électriques et tout objet pouvant lui causer des dommages.

Les accessoires indispensables dans une cage de gerbille

Maintenant que vous avez tous les critères nécessaires au choix de la cage, il faudra l’équiper pour garantir une vie saine à vos hôtes. Pour leur alimentation, prévoyez une gamelle pouvant accueillir les granulés puis un biberon pour l’eau. Attachez ces deux éléments aux barreaux de la cage. Le choix du biberon est plus avantageux que celui d’une gamelle pour eau, car, la gerbille risquerait de la renverser régulièrement et de créer par ricochet de l’humidité, dangereuse pour sa santé.

La gerbille se toilette toute seule comme les octodons et les cochons d’Inde. Pour son hygiène, prévoyez un bac à sable dans un coin de sa cage. Cela lui permettra d’éliminer son excès de sébum et de réduire le risque de parasites. À la fin de son bain de sable, la gerbille a une peau plus brillante et plus soyeuse. Mais il faut aussitôt vider le bac ; car à l’issue de son toilettage, la gerbille a pour habitude de déféquer et d’uriner dans le sable.

Pour son confort, la gerbille aura besoin d’un abri ou d’une petite cabane au sein de la cage. L’idéal est de la laisser faire personnellement. Pour ce faire, fournissez-lui du bois de noix de coco qu’elle assemblera à sa guise pour en faire un nid. Trouvez-lui des mouchoirs et du papier toilette qu’elle déchiquètera pour accentuer le confort.

Pour ses moments de divertissement, prévoyez :

  • Des rouleaux de toilette, dont la gerbille raffole énormément
  • Un hamac où elle pourra se réfugier ; puis
  • Une pleine roue pour les hamsters.

Attention, évitez des roues à barreaux, car votre gerbille pourrait y laisser sa queue.

L’emplacement de la cage

L’emplacement de la cage est un détail très important. En effet, la température de survie idéale de la gerbille est comprise entre 20 et 22 °C. Cependant, la gerbille s’adapte assez bien aux variations de température. D’ailleurs, une gerbille adulte peut supporter jusqu’à 15 °C de température à condition que le taux d’humidité reste assez bas pour correspondre à leur milieu de vie naturel. Pour profiter de l’air ambiant sec, placez la cage de votre gerbille en hauteur dans une pièce sèche et naturellement éclairée, sans trop de bruit. Évitez les courants d’air.

En résumé, il fait prévoir une cage de 1800 cm2 pour chaque gerbille, en apprivoiser deux au minimum et nettoyer régulièrement la cage. Le matériau de prédilection demeure le métal avec la cage à barreaux. Et même si un terrarium ou un aquarium peuvent aussi faire l’affaire, il faudra avoir une bonne ventilation. Pour finir, tous les accessoires de jeux, d’hygiène et d’alimentation doivent se trouver à proximité de la gerbille, dans sa cage.

Comment aménager la cage de sa gerbille pour favoriser son bien-être ?

Pour favoriser le bien-être de votre gerbille, vous devez la traiter de manière adéquate. Cela implique d’y ajouter des accessoires pour qu’elle puisse s’occuper et se divertir tout au long de la journée. Les gerbilles sont des animaux très actifs qui ont besoin de bouger pour être heureuses.

Pensez à y mettre une roue. La roue est un élément indispensable dans l’environnement de la gerbille car elle lui permettra de faire ses exercices quotidiens en tournant dedans pendant plusieurs minutes chaque jour. Mais attention, choisissez une roue suffisamment grande pour que votre animal puisse courir correctement sans avoir les épaules recroquevillées.

Vous pouvez aussi installer un tube ou un tunnel pour que votre gerbille puisse s’y cacher et jouer à cache-cache avec ses voisines. Vous pouvez également ajouter des cabanes ou des igloos qui feront office d’abris confortables où elles peuvent dormir ou se reposer tranquillement.

N’hésitez pas non plus à varier les jouets : balles en plastique percées, hamacs suspendus, ponts rigolos… Le choix est large ! Sachez simplement qu’il faut éviter les jouets contenant du coton (comme ceux destinés aux rats), car ils risquent d’étouffer l’animal si elle décidait de grignoter le matériau.

Mettez aussi une gamelle d’eau propre tous les jours et laissez toujours à disposition des graines et divers aliments frais adaptés spécialement aux besoins nutritionnels du petit rongeur.

La gerbille est un animal très sociable et elle a besoin de jouer pour maintenir son bien-être. Si vous prévoyez une cage spacieuse avec des accessoires variés, votre petite boule de poils sera comblée et heureuse !

Comment nettoyer et entretenir la cage de sa gerbille ?

Une cage bien équipée est la clé pour le bonheur et la santé de votre gerbille, mais vous devez aussi penser à l’entretien régulier. L’hygiène de la cage doit être prise en compte afin d’éviter les infections et les maladies chez votre animal. Voici quelques conseils pour nettoyer et entretenir efficacement la cage de votre gerbille.

Commencez par retirer tous les accessoires dans la cage : bol d’eau, gamelle alimentaire, roue, tunnel … époussettez-les avec un chiffon propre ou passez-les sous l’eau savonneuse si nécessaire. Retirez toute la nourriture restante ainsi que le substrat souillé (le sable ou les copeaux utilisés comme litière), sans oublier les excréments.

Après avoir vidé complètement son contenu, frottez soigneusement toutes les surfaces intérieures des panneaux de bois avec une éponge imbibée d’un produit désinfectant naturel léger tel que du vinaigre blanc dilué dans de l’eau chaude. Il ne faut pas utiliser de produits chimiques forts car cela pourrait nuire à leur respiration.

Nettoyez ensuite le fond avec une brosse douce ou un aspirateur spécialement conçu pour capturer facilement tout type de déchets sans endommager le revêtement protecteur présent sur certains modèles.

Remettez tous les accessoires nettoyés dans leur place respective et rajoutez une nouvelle quantité suffisante (entre 5cm et 10cm) du même substrat que celui utilisé précédemment dans la cage. Vous devez veiller à remplacer complètement le substrat une fois par semaine pour éviter les odeurs et les bactéries.

Vous devez nettoyer régulièrement la cage de votre gerbille car cela permettra d’assurer son bon état de santé et son hygiène, mais aussi pour que votre animal se sente bien chez vous. Alors n’hésitez pas !

Afficher Masquer le sommaire