Y a-t-il bruit plus doux que le ronronnement de votre matou préféré ? Délicatement lové sur vos genoux, il n’a de cesse d’exprimer son contentement par un ronron bien connu. Mais savons-nous vraiment pourquoi le chat ronronne ? D’où vient ce drôle de bourdonnement et surtout, que signifie-t-il ?

Aux origines du ronronnement

Dans la nature, le chat ne ronronne qu’à un seul moment. C’est lorsqu’il est petit chaton et qu’il tète sa mère. Le moment d’extase par excellence ! Passée cette période, un chat à l’état sauvage ne ronronne plus. On comprend ainsi que le ronronnement est intimement lié à un état extatique du chat.

A voir aussi : Adopter un chien adulte

Signification du ronronnement

Les chats de compagnie possèdent une incroyable familiarité avec l’homme. Le ronronnement est ainsi signe de plaisir. On a la chance de l’entendre à chaque interaction positive. Il est une réponse aux caresses, aux mots doux, à la nourriture et traduit les moments de bonheur de votre chat. Dans tous les cas, le ronronnement est l’apanage d’un chat heureux.
Attention, un chat qui ne ronronne pas n’est pas nécessairement malheureux ou dépressif ! Cela peut effectivement dépendre de la qualité de sa relation avec son maître mais également du caractère du chat. Cela peut simplement signifier que la promiscuité avec l’homme ne le place dans un état extatique. On ne peut pas lui en vouloir…

Un comportement unique en son genre

Le ronronnement est un comportement unique en son genre. En effet, le chat de compagnie est parvenu à transposer un moyen de communication qu’il utilise nativement lorsqu’il est petit chaton. Domestiqué, le chat se sert du ronronnement pour atteindre un récepteur, nous, et communiquer son état de bien-être. Le chat met en place une démarche unique dans l’histoire de l’évolution à savoir transposer un code de communication spécifique à une relation avec une nouvelle espèce. Le ronronnement est finalement la signature suprême de la domestication et de la familiarité entre chat et homme.

A lire également : Toilettage - Laver son chien