Guide de l’entraînement des chiens

Entraîner votre chien permet de prévenir certains comportements indésirables. Pour ce faire, vous aurez certainement besoin de connaître les exercices à pratiquer. Découvrez ici, un guide d’entraînement des chiens.

Entraînement des chiens par la méthode de dressage

La méthode de dressage est basée sur une éducation traditionnelle. Il s’agit de l’approche employée par l’armée qui s’appuie sur la théorie de la hiérarchie et de la dominance. Cette technique propose une approche très punitive. Cela s’appuie sur la sensibilité de l’animal sachant qu’il sert de compagnon.

A lire aussi : Ne faites surtout pas cette erreur avec votre portée de chiots Malinois !

L’entraînement des chiens par l’éducation positive

L’entraînement des chiens par l’éducation positive est bénéfique pour l’animal. Cette méthode réduit le nombre d’heures d’apprentissage.

Aussi, les erreurs futures seront réduites, car il faut pratiquer un exercice une fois avant que cela ne soit vu comme un manquement. Lorsque vous utilisez cette méthode, vous aurez moins de frustrations, d’agressivité et de stress chez l’animal.

A lire également : Mauvaise nouvelle pour ceux qui socialisent mal leur chiot berger belge malinois de 2 mois !

Ce type d’entraînement des chiens ne touche en rien les comportements que vous allez trouver désirables. Mieux, aucune réaction émotionnelle n’est conditionnée, quelle que soit la tâche à accomplir.

Utiliser le clicker pour entraîner son chien

Entraînement des chiens

Lorsque vous voulez entraîner votre chien, vous devez y aller avec précision.

L’utilisation du clicker

Pour bien utiliser le clicker, vous devez comprendre son mécanisme de fonctionnement. Le son du clicker a pour objectif de générer un lien entre le comportement de l’animal et son renforcement.

Cela indique à l’animal, l’action pour laquelle il a été récompensé. Comme exemple, vous donnez une récompense à votre chien lorsqu’il s’assoit. La force du clicker réside sur la communication qui se fait et pour que cela fonctionne, il faut associer chaque action à une récompense.

Les étapes de l’entraînement avec le clicker

Pour utiliser le clicker, il faut d’abord le charger. La première étape consiste à associer le son du clicker à la récompense. Pour cela, mettez votre chien devant vous et dans une main, vous allez garder le clicker et dans l’autre main la récompense.

Ensuite, il faut cliquer sur sans rien demander et attendre quelques secondes. Donnez une récompense à votre animal et cachez à nouveau la main qui contient la récompense. Faites cela jusqu’à ce que le chien devienne réactif lorsqu’il entend le son. Il faut faire un exercice facile avec le chien pour vous assurer de ce qu’il a bien compris l’entraînement.

Ce sont là quelques actions qui peuvent vous aider à bien entraîner votre chien. Si vous n’arrivez pas à le faire, contacter un enseignant canin pour profiter de son aide afin d’avoir un compagnon bien éduqué et toujours en forme.

Les erreurs à éviter lors de l’entraînement des chiens

Lorsque vous vous engagez dans l’entraînement de votre chien, vous devez éviter les erreurs les plus courantes :

La punition excessive : Il peut être tentant de punir sévèrement votre chien lorsqu’il fait une erreur, mais cela ne fera que créer de la peur et du stress chez lui. Optez plutôt pour une approche positive basée sur le renforcement positif.

L’incohérence : Lorsque vous donnez des ordres à votre chien, vous devez être clair et précis. Si vous utilisez différents mots ou gestes pour signifier la même chose, cela créera de la confusion chez lui.

Le manque de patience : L’apprentissage prend du temps ! Ne soyez pas pressé et n’exigez pas trop rapidement des résultats instantanés de la part de votre chien. Apprenez-lui progressivement les commandements en lui donnant suffisamment de temps pour comprendre et assimiler.

L’utilisation abusive du clicker : Le clicker est un outil puissant lorsqu’il est utilisé correctement. Son utilisation excessive peut rendre votre chien dépendant du clicker et ne pas réagir sans lui. Utilisez le clicker de manière stratégique pour renforcer les bons comportements.

Le manque de socialisation : La socialisation est un aspect crucial de l’entraînement des chiens. Exposez votre chien à différentes situations, personnes et animaux dès son plus jeune âge afin qu’il se sente à l’aise dans divers environnements.

L’inconsistance des récompenses : Lorsque vous récompensez votre chien, assurez-vous d’être cohérent dans la qualité et la quantité des récompenses que vous lui donnez. Cela permettra d’éviter toute confusion ou frustration chez votre animal.

En évitant ces erreurs courantes, vous mettrez toutes les chances de succès de votre côté lorsqu’il s’agit d’entraîner votre chien. Soyez patient, consistant et utilisez une approche positive basée sur le renforcement positif pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Les différentes étapes de l’entraînement canin pour des résultats efficaces

Pour obtenir des résultats efficaces lors de l’entraînement de votre chien, pensez à bien suivre différentes étapes clés. Voici un aperçu des principales étapes pour vous guider dans cette démarche :

L’établissement d’une relation solide : Avant même de commencer l’entraînement, assurez-vous d’établir une relation basée sur la confiance et le respect mutuel avec votre chien. Cela signifie lui accorder du temps, lui offrir une attention positive et être à son écoute.

La socialisation : La socialisation joue un rôle crucial dans le développement équilibré de votre chien. Exposez-le à différents environnements, personnes et autres animaux dès son plus jeune âge afin qu’il apprenne à interagir correctement avec eux.

Les exercices physiques : Assurez-vous que votre chien bénéficie d’exercices physiques adéquats pour maintenir sa santé globale et réduire tout comportement indésirable lié à l’ennui ou au manque d’exercice.

L’apprentissage des commandements fondamentaux : Enseignez-lui les commandements fondamentaux tels que ‘assis’, ‘couché’, ‘reste’ et ‘viens’. Utilisez des renforcements positifs tels que des friandises ou des caresses pour récompenser ses bons comportements lorsqu’il obéit aux commandements donnés.

Le renforcement progressif : Une fois que votre chien a assimilé les commandements fondamentaux, passez à des exercices plus complexes et diversifiés. Par exemple, demandez-lui de faire les commandements en présence de distractions pour renforcer sa capacité à se concentrer malgré les stimuli environnants.

La correction des comportements indésirables : Si votre chien présente des comportements indésirables tels que l’aboiement excessif ou la destruction d’objets, identifiez la cause sous-jacente et utilisez des techniques appropriées pour corriger ces comportements. Évitez les punitions physiques qui ne font qu’accroître le stress et la méfiance chez votre animal.

La répétition et la persévérance : L’apprentissage prend du temps, pensez à bien renforcer ses acquis.

En suivant ces différentes étapes dans l’entraînement de votre chien, vous augmenterez considérablement vos chances de succès et obtiendrez des résultats efficaces sur le long terme. N’hésitez pas à consulter un professionnel si vous rencontrez des difficultés ou si vous avez besoin de conseils supplémentaires adaptés à votre situation spécifique.

Afficher Masquer le sommaire