Quels sont les frais de santé pour un chien ?

Les chiens, en plus d’être nos fidèles compagnons, sont des animaux adorables qui nous apportent un grand soutien au quotidien. Il est donc important d’assurer leur protection et de prendre soin de leur santé.

En ce sens, beaucoup de propriétaires se tournent vers une assurance pour chien qui prend en charge totalement ou partiellement les dépenses vétérinaires. Zoom sur les différents frais de santé pour un chien et l’importance de la souscription d’une assurance.

A lire aussi : Quelle race de chien est adapté au enfants ?

Les soins obligatoires

Les frais vétérinaires sont incontournables, tout comme une consultation médicale pour les humains. Vous pouvez d’ailleurs être remboursé du vétérinaire avec une assurance chien chat sous certaines conditions. En outre, il faut que l’animal respecte certaines exigences. Les soins obligatoires sont généralement effectués au moment de l’adoption d’un chien :

  • Le tatouage (60 euros) ou la puce électronique (70 euros) pour le marquage.
  • Pour la vaccination de la première année, il est recommandé de prévoir deux injections, qui coûtent environ 140 euros.
  • La stérilisation des mâles coûte 200 euros, mais n’est pas obligatoire.
  • La stérilisation des femelles est aussi facultative et coûte 300 euros.

Les soins préventifs

Si vous avez un chiot, il est conseillé de lui assurer un suivi régulier tout au long de sa première année. Cela nécessite d’aller chez le vétérinaire de temps en temps. Les soins préventifs ne sont pas obligatoires, mais peuvent vous aider à faire des économies sur les dépenses de santé et prévenir certaines maladies.

A lire en complément : Qui décide d'euthanasier son chien ?

  • Traitement vermifuge (prix variant de 7 à 15 euros).
  • Antiparasitaire (entre 30 et 70 euros)
  • Détartrage (de 50 à 70 euros.)

Prévoyez aussi les frais de consultation vétérinaires qui varient de 50 à 200 euros.

L’alimentation d’un chien

Quand on parle du budget d’alimentation du chien, cela renvoie généralement aux dépenses courantes. En réalité, de la même manière que les êtres humains, cet animal a besoin de se nourrir de manière régulière en fonction de son régime.

Quels sont les frais de santé pour un chien ?

Les frais peuvent varier considérablement en fonction de la race et de la taille de votre chien. Donc, vous pouvez soit lui préparer des repas nutritifs ou acheter des croquettes ou aliments dans les magasins ou chez le vétérinaire.

Une assurance santé pour les animaux domestiques

Les chiens âgés requièrent tout autant d’attention et de soins que les chiots afin de pouvoir vivre longtemps. Ainsi, l’assurance santé animale est une option intéressante pour assurer son bien-être sur le long terme.

Le budget annuel pour votre compagnon varie de 500 à 2000 euros. Une assurance pourra couvrir les dépenses vétérinaires en fonction de la formule choisie et des besoins. La majorité des contrats d’assurance santé pour chien couvrent d’ailleurs les frais suivants :

  • frais d’accident,
  • frais de maladie,
  • consultations,
  • urgences,
  • frais de chirurgie,
  • médicaments etc.

Par ailleurs, les compagnies d’assurance mentionnent généralement un plafond de remboursement et une franchise. Certaines offres comprennent même une prise en charge des dépenses alimentaires pour les régimes spécifiques relatifs à une maladie par exemple.

Les vétérinaires ont la liberté de fixer les tarifs des consultations, c’est pourquoi on peut constater des disparités entre deux établissements pour des prestations équivalentes. Cela est aussi valable pour les assurances. Le coût de l’assurance santé pour chien varie ainsi selon la formule choisie.

La formule de base prend en charge les dépenses vétérinaires les plus courantes, particulièrement celles liées à un accident (examens, chirurgie). La formule intermédiaire inclut une couverture supplémentaire pour toutes les pathologies, qu’elles soient bénignes ou graves, et souvent oubliées lors de la signature du contrat.

Enfin, la formule haut de gamme offre une protection complète comprenant des remboursements, même pour les consultations de prévention et l’achat de médicaments et de certains aliments.

Afficher Masquer le sommaire