Comment choisir la taille d’une muselière

La muselière pour chien est un accessoire souvent critiqué par les propriétaires, car selon certains, elle fait supposer que le chien qui la porte est potentiellement agressif ou dangereux. En plus, le port d’une muselière est souvent considéré comme une privation de liberté.

Or en acheter est souvent indispensable, qu’il soit question d’obligations légales ou autres. Dans ce guide, nous vous aiderons à choisir la taille de muselière qui correspond à votre chien en prenant en compte ses critères morphologiques.

A lire en complément : Pourquoi utiliser du CBD pour votre chien ?

Choisir la taille de la muselière

Selon les fabricants, plusieurs mesures peuvent être requises : les différentes mensurations de la gueule (longueur et circonférence du museau) et le tour de cou de l’animal. Pour ce faire, nous vous conseillons d’utiliser un mètre ruban en matière souple à l’instar de ceux utilisés pour prendre les mesures en couture.

Optez si possible pour une muselière plus courte pour qu’elle ne gêne pas la vision de votre chien et dont la circonférence est comprise entre 2 et 6 cm plus large que celle du museau. De ce fait, le museau de votre chien ne risque pas d’être comprimé. Vous pouvez aurez d’ailleurs l’embarras du choix sur Polytrans.

A lire en complément : Comment bien s’occuper de son caniche ?

Il faut que le chien soit à l’aise dans sa muselière sans pouvoir s’en libérer aisément. La muselière ne doit pas non plus le gêner au niveau du museau. Veillez aussi à ce qu’elle ne lui fasse pas mal, ne l’irrite pas ou encore ne le blesse pas à certains endroits, sinon l’animal risque de ne plus être enthousiaste à l’idée de la porter.

N’hésitez donc pas à passer vos doigts à l’intérieur notamment aux endroits où la muselière sera en contact avec le pelage de votre animal pour tester le confort.

choisir la taille d'une muselière

Dans quels cas utiliser une muselière ?

La muselière devient une obligation dans le cas où ;

  • Votre chien appartiendrait à la 1e ou 2e catégorie,
  • Vous seriez en déplacement avec votre animal (en train) et qu’il pèse plus de 6 kilos.

Outre ces obligations légales, les muselières peuvent dans certains cas s’avérer très pratiques. En effet, elles sont surtout utilisées quand on a besoin de manipuler un chien blessé et qu’on veut éviter qu’il nous morde ou encore lorsqu’on désire effectuer un travail éducatif avec un animal réactif ou peureux.

La muselière peut aussi aider à sécuriser une rencontre avec les congénères dans le cadre si on redoute une agression en présence d’un facteur déclencheur pour votre compagnon.

Bien évidemment, avant de faire porter une muselière à votre animal, il sera nécessaire que ce dernier s’y habitue de manière progressive et positive pour qu’il puisse l’assimiler à un simple accessoire de promenade inoffensif tout comme son collier, sa laisse ou encore son harnais.

Quelques variétés de muselières

Les modèles de muselières sont nombreux et variés.

  • Les muselières pleines en nylon ou en cuir : bloquent entièrement la gueule de l’animal.
  • Les muselières en panier: ce sont les plus compatibles, car elles sont très résistantes et suffisamment aérées pour permettre à l’animal de haleter.
  • Les modèles à sangles
  • Les muselières de frappe.

Comment mesurer la taille de la muselière pour votre chien

Pour choisir la muselière idéale pour votre chien, il est crucial de prendre des mesures précises. Voici les étapes à suivre pour mesurer correctement la taille de la muselière.

Mesurez le tour du museau de votre chien au point le plus large. Cette mesure vous donnera l’indication principale quant à la taille de la muselière nécessaire. Si vous ne disposez pas d’un mètre ruban souple, utilisez un fil que vous reporterez sur une règle graduée.

Mesurez aussi le tour du cou et assurez-vous que celui-ci est suffisamment large pour permettre à votre chien d’haleter confortablement lorsqu’il porte sa muselière.

Il existe aussi des tableaux qui peuvent aider à déterminer quelle taille convient le mieux en fonction de la race ou du poids approximatif du chien. Toutefois, ces indications ne doivent être considérées qu’à titre indicatif et il est préférable de mesurer soi-même son animal afin d’obtenir une réponse précise.

Si vous avez un chiot ou un jeune adulte dont les dimensions sont encore amenées à changer significativement dans les prochains mois/années, pensez notamment aux modèles évolutifs.

Une fois que vous avez pris toutes les mesures nécessaires et déterminé quelle taille convient le mieux à votre compagnon fidèle, n’hésitez pas non plus à consulter un professionnel si besoin était. Prendre ses mensurations est indispensable afin de garantir une sécurité optimale tout en offrant confort ainsi que liberté de mouvement au quotidien.

Les erreurs à éviter lors du choix de la taille de la muselière

Lorsque vous choisissez une muselière pour votre chien, vous devez faire attention car une muselière peut causer des problèmes de respiration ou encore rendre la muselière inefficace en empêchant le chien d’ouvrir suffisamment sa gueule.

La première erreur à éviter est de choisir une taille trop petite. Si la muselière serre trop le museau du chien, cela risque non seulement de gêner sa respiration mais aussi de lui causer des douleurs et des irritations au niveau du museau. Vous devez prendre toutes les mesures nécessaires afin que la muselière soit parfaitement adaptée à votre animal.

La deuxième erreur courante concerne le choix d’une muselière trop grande. Cela peut sembler être un choix judicieux pour offrir plus d’espace au chien mais cela augmente considérablement les risques que celui-ci arrive à retirer sa muselière. De même, si elle est mal ajustée ou s’il y a un espace vide entre le museau et la cage qui entoure celle-ci, cette dernière sera inutile car le chien arrivera facilement à l’enlever avec ses pattes.

Il ne faut jamais oublier qu’un animal portant une muselière doit être constamment sous surveillance étroite. Les chiens peuvent avoir tendance à se frotter contre les murs ou tout autre objet présent autour d’eux pour essayer ainsi d’enlever leur équipement, ce qui pourrait par exemple leur provoquer des blessures aux yeux ou encore aux pattes. Si la muselière est mal ajustée et que le chien arrive à l’enlever, cela peut entraîner de graves conséquences pour lui-même comme pour les personnes présentes autour.

Choisir la taille idéale d’une muselière pour votre chien est un travail minutieux qui doit être effectué avec précaution. Il ne faut pas hésiter à prendre des mesures précises et à consulter un professionnel en cas de doute afin de garantir la sécurité et le confort optimal de votre animal.

Afficher Masquer le sommaire